IMG-20201202-WA0003_edited.jpg
 

Mont-Blanc du Tacul, couloir Gervasutti

   ( 5.3, 45/50° sur 700m, pass. 55°, Face Est)

 Généralement en conditions en fin de printemps/début d'été. Ligne majeure, malheureusement bien exposée sous le sérac. Il est skié à vue le plus souvent en accédant par la voie normale du Tacul pour limiter le temps passé sous le sérac. (source photo : Morgan Jourdaney)

 

Mont Blanc du Tacul, couloir Jagger

( 5.4, 50° sur 700m, pass. 55°, face Est/Sud Est dans le haut)
Plus raide et plus soutenu que le Gervasutti, mais beaucoup moins exposé au sérac. Il se remplit souvent tard dans le printemps/début d'été.

 

Col du Diable, couloir Macho

 (5.2, 50° sur 100m, 300m à 45°, Nord Est)

Encore une belle ligne... un peu plus longue d'accès que les précédentes depuis le refuge. Il faut remonter à la brèche des Carabiniers entre le grand et le petit Capucin, pour ensuite trouver la pente NE du col du Diable.

 

Aiguille du Midi, couloir des Cosmiques

( 5.1, 40/45° sur 700m)
A proximité immédiate du refuge ! On voit après chaque chute de neige une véritable cohue dans cette ligne et au Glacier Rond. Le haut mérite souvent 1 ou 2 rappels de 50/60m (relais sur sangles) sauf pour ceux qui aiment le dry ! Grosse fréquentation donc, à moins d'y aller avant les skieurs de la benne...

 

Aiguille du Midi, Glacier Rond

( 5.1, 40/45° sur 700m)
Magnifique ambiance, mais très fréquenté également. Le haut s'enneige assez tardivement (glace) et l'entrée mixte se négocie avec un petit rappel ou un peu de désescalade/ dérapage